Britney's Sextape

Les Arts et Loisirs Divins => Cinéma, Séries Télés => Discussion démarrée par: Skeno le févr. 15, 2015, 19:30 pm

Titre: Sons of Anarchy
Posté par: Skeno le févr. 15, 2015, 19:30 pm
Parce que même si c'est fini ça me faisait mal au cœur qu'il n'y ai pas de topic ici ...

Je viens de finir là. Et je suis, probablement un peu comme vous y a 2 mois, dans un état de déprime.

Les mots me manquent mais il faut qu'on en parle.
Titre: Re : Sons of Anarchy
Posté par: Raspoutine le févr. 15, 2015, 22:52 pm
Bon, c'est bien parce que c'est toi.

Cette dernière saison m'a fait du mal dans le sens où je l'ai trouvée trop tirée par les cheveux, tous les cliffhangers tombent comme des cheveux de Jax dans la soupe, toutes les morts, les coups foireux, les "je m'allie à eux mais en fait c'est pour que eux se tapent avec eux, pendant que nous en vrai on cherche à savoir si c'est eux les coupables..." STOP.

Le final évidemment j'ai pouiné parce que c'était beau et inévitable, mais il reste cet arrière goût de pisse qui me fait dire "7 années à suivre la série, pour ça? Merde mec, t'auras pas réussi à avoir le niveau de folie de The Shield jusqu'au bout".

Mention ++++ au moment où Nero apprend la vérité sur Gemma, le dénouement dans la maison du père de Gemma (Unser+Gemma, petit strike propre), et l'intégralité des passages de Wendy dont je suis éperduemment amoureux.

Donc bien, mais pas bien.

Titre: Re : Sons of Anarchy
Posté par: Skeno le févr. 16, 2015, 11:34 am
Bon. Je préviens ça spoile SOA, The Shield et même Dexter. Poser des balises serait un peu la merde donc lisez juste pas le reste si vous avez pas vu une des 3 séries.

Déjà pour situer mon niveau d'indulgence sur ce genre de truc (dernière saison d'une série, dernier épisode, etc ...) je vais le résumer en une phrase courte : J'ai trouvé des qualité et j'ai passé un bon moment devant le dernier épisode de Dexter. C'est dire.

Donc cette saison 7 des Sons of Anarchy. Comme toi je me suis dit pendant toute la saison que c'était probablement la plus faible de la série. Les réactions des différentes parties deviennent tellement invraisemblables que ça en deviendrait risible si la série n'était pas aussi plaisante à suivre. "Finalement c'est pas les noirs qui vont distribuer les armes c'est les mexicains mais vous inquiétez pas on a buté un des rois alors que y a encore pas longtemps ils ont fait exploser tout notre local juste pour leur avoir mal parlé". Ou encore "Vous les noirs vous avez un allié de poids qui vous laisse faire votre biz et qui a plein d'appuis politique mais on vous propose de rentrer ouverte avec lui et les triades chinoises alors que visiblement vous n'êtes plus que 10 et vous n'avez plus aucune arme. Mais pas de soucis, les nazis vont nous aider". Et à chaque fois, contre toute logique, l'interlocuteur en face répond "taupe là". Ou encore la scène du vote Mayhem ou tous les mecs présents savent que c'est une mascarade mais font semblant et ont l'air hyper émus.

MAIS. On est tellement habitués de les voir et y a une telle empathie pour tous les personnages que ça reste quoi qu'il arrive toujours hyper agréable à suivre. Et puis, au delà de ça, entre les meurtres et les invraisemblances, cette saison c'est des gros shots émotionnels à chaque épisodes qui n'ont même plus de besoin de dialogue tant les codes de la série ont été fixés dans nos cerveaux depuis 7 ans. Le passage ou Jax pleure dans le lit d'Abel, à peu près toutes les scènes de dialogue avec Nero, celles avec Wayne, etc etc ...

Et voir Jax avancer comme un cadavre ambulant quand on comprend qu'il n'y a à peu près plus d'autre issue sur les 4 derniers épisodes c'était juste magique.

Et cette fin merveilleuse, même si mon cœur de petit enfant a souhaité jusqu'à la dernière seconde qu'il s'en sorte, qu'il évite le camion et qu'il bloque les flics, qu'il finisse bucheron dans la carrière de Dexter. Même après avoir rencontré la faucheuse, après avoir sortir le "I got this" de Opie, etc etc ... La mise en image aurait pu être incroyablement kitch comme le reste de l'épisode mais elle est finalement brillante jusqu'à la pose christique de la fin.

Donc cette saison était effectivement bien et pas bien, si ça n'avait pas été la dernière avec le classique twist final ou toute la merde est réglée dans le dernier épisode ça aurait même été une saison anecdotique. Sauf que toute la saison est là pour amener le dernier épisode et je suis pas certain qu'on puisse distinguer le reste de la saison du dernier épisode.

Et puis vient l'inévitable comparaison avec la fin de The Shield. Sur le moment je me suis dit que la fin de SOA lui était inférieure. Et puis que je réalisé que j'ai préféré celle de The Shield juste parce que Vic s'en sortait vivant. Et que cette fin était jouissive parce que même si la logique voulait qu'on pouvait largement imaginer qu'il allait mourir ou finir en prison y avait aussi un côté "il ne va jamais mourir le mec est un survivant qui ne peut pas vivre ailleurs que dans la rue". Il ne cherche pas à s'en sortir et il s'en sort paradoxalement beaucoup mieux que Jax. Donc ouai, finalement dans SOA y a ce côté "tout ça pour ça" tout ce que Jax a mis en place pendant 7 ans n'a servi à rien, il fini exactement comme son père sans avoir beaucoup avancé, le dernier plan d'Abel avec la bague de JT laisse finalement assez peu de place à l'optimisme pour la suite ...

Pour le reste j'étais amoureux de Tara donc rien de mon côté pour Wendy.

Reste un tas de scène excellente, outre la fin, la scène entre Gemma et son père (une des seules scènes vraiment touchante de toute la série avec Gemma), Jax avec ses enfants, le chemin de croix de Juice, le dernier dialogue entre Jax et Nero, etc ...

Et il reste aussi un paquet d'acteurs brillants et parfaitement dirigés par Kurt Sutter au sommet desquels se trouve Charlie Hunnam dont le jeu finalement très fin (malgré l'abus sur les 2 dernières saison de "non non" de la tête pour montrer que c'est la merde) s'est sans cesse amélioré au fur et à mesure des saisons. Le fait que le mec devienne visiblement un acteur fétiche d'un géant comme Guillermo Del Toro démontre l'étendu de son talent et laisse penser qu'il faudra compter sur lui dans le cinéma à l'avenir. Y a du Di Caprio dans son jeu et dans son charisme (côté beau gosse hyper charismatique, alternance douceur / gros pétage de plombs, prestance physique qui lui permet du jeu non verbal, etc ...).

Et pour conclure je dirais que même si c'est cool de se dire que la série n'a pas fait la saison de trop (même si on l'a frôlé) ça fait quand même vraiment chier, plus que n'importe quelle autre série, que ça soit terminé ...
Titre: Re : Sons of Anarchy
Posté par: Gi2les le févr. 17, 2015, 13:13 pm
Bon. ça envoie du spoil pas grave mais il faudrait penser à une banniere spoiler ou trouver un truc pour parler des séries encore en production donc je me lance

Le temps a passé et j'ai eu le temps de reprendre du recul vis à vis de la dernière saison.

Hé bordel c'était quand même assez long, déjà le premier tour de passe passe au premier épisode m'avait passablement saoulé " Oui donc maman a dit que le tueur était un chinois donc c'est la vérité... Quoi c'est tout? oui allez on va butter tout le monde " les épisodes envoient du bodycount sans vraiment aucune réelles surprises ( pas même la mort de Bobby ) puis enfin ça devient sérieux vers le 10/11 quand finalement la vérité éclate.

Et c'est là ou ça devient bon notamment et qu'on nous sert les moments tant attendu: la confrontation Juice/Jax en prison, Nero est bon dans chaque scènes sur la fin, l'ultime confrontation entre Gemma/Unser et Jax dans la maison ( j'ai été sur le cul quand Jax refroidit Unser sans un clignement d'œil grosse surprise pour moi ) etc.

Finalement j'ai même aimé le dernier épisode, alors que quasiment tout mes contacts sur facebook ont vomi dessus, même si c'était cramé même avant le generique Jax allait y passer ( il brûle tout ce qui est manuscrit, carnets, photos, repasse par le garage, abandonne ses bagues sur les tombes de Opie et Tara... superbe intro d'épisode) les 10 dernières minutes durant la course poursuite sont limite a pleurer ( la bande son est bien choisie ) et fait presque oublier les quelques moments WTF de l'épisode comme Markus qui se fait dessouder devant le tribunal en 5 secondes ou ce moment gênant ou Happy se prend une balle dans le bras a bout portant dans le garage et réagit comme si il venait de se faire piquer par un moustique.

Sinon j'ai bien aimé Courtney Love et Marilyn Manson en guest, ils ont fait le taff ( surtout Manson ) j'ai détesté Wendy alors que son personnage devait dégager de l'empathie cette saison mais ça n'a jamais marché vu que l'actrice est juste a chier et a juste provoqué chez moi des soupirs d'ennuis...

Peu être que la série aurait gagné si elle avait mixé la saison 6 et la saison 7 avec une mini pause ( Coucou Breaking Bad ) surtout que j'ai trouvé que certains épisodes étaient bien long par rapport aux autres séries que je peux regarder ( Je pense que tout les épisodes de la saison 7 font passé 1 heure )